La région des lacs & Chiloé

La région des lacs & Chiloé

La région des Lacs & l’île de Chiloé

Deuxième semaine en Amérique du Sud, nous avons pris la route du Sud du Chili.

Au programme, un passage à Puerto Montt, un mini-séjour à Puerto Varas avec une visite du National Parc de Petrohué et une nuit sur l’île de Chiloé.

Puerto Montt, capitale de la Région des Lacs

Mercredi 07 mars, après avoir dit au revoir et merci à nos amis, nous avons pris un vol de Santiago à Puerto Montt, ville portuaire et capitale de la Région des Lacs, dans le Sud du Chili.

Puerto Montt est une plus petite ville que Santiago bien qu’elle compte tout de même quelques 250.000 habitants. Elle est le point de départ de la célèbre Carretera Austral, une route mythique de 1200 km qui descend jusque O’Higgins plus au Sud. Puerto Montt constitue également l’endroit idéal pour partir à la découverte de la Région des Lacs et de ses volcans.

Nous avons séjourné une nuit à Puerto Montt.

Voici quelques photos de notre séjour ici. La ville n’a rien de particulier si ce n’est, en toile de fond, les sommets des volcans Osorno & Cabulco.

Petite découverte de notre séjour, notre rencontre avec des loutres, une sorte de phoque nommée ici Gato del mar, les chats de la mer, en référence à leurs longues moustaches. Nous les avons aperçus de très près lors de notre visite du port de Puerto Montt. Nous avons assisté au retour des marins / pêcheurs, moment où les loutres se rassemblent au bord de plage en espérant être nourris.

Puerto Varas, la station touristique del Lagos

En hiver, les gens viennent skier sur les flancs du Volcan Osorno qui fait face au pittoresque petit village de Puerto Varas. A cette période de l’année, pas de ski bien que les sommets des volcans soient pourtant enneigés.

Nous avons séjourné 2 nuits dans une auberge de jeunesse vraiment sympa, Margouya Patagonia.

Cette région du Chili a autrefois été colonisée par les Allemands. Raison pour laquelle on y trouve encore aujourd’hui des termes allemands, comme un Kuchen pour un gâteau. L’école s’appelle « Deutsche Schüle », et pourtant l’allemand n’y est pas enseigné, et nous n’avons rencontré personne qui parlait allemand. L’architecture des bâtiments fait également référence à l’architecture allemande.

Voici quelques photos du village.

Petrohué & le Parc National Vicente Pérez Rosales

Depuis Puerto Varas, nous avons pris un minibus pour nous rendre à Petrohué.

Premier arrêt : Los Saltos del Petrohué, des chutes d’eau et torrents spectaculaires aux pieds de falaises abruptes avec en arrière-plan, le sommet du volcan Osorno.

Malheureusement, la météo n’était pas favorable durant notre passage, ce qui rend les photos moins jolies.

Ensuite, nous avons rejoint le village de pêcheurs de Petrohué où nous avons entamé une ballade de 7km. Cette promenade nous a conduits aux pieds du volcan. Nous avons ainsi pu marcher dans les travées creusées par les coulées volcaniques lors de l’éruption du Volcan. Assez impressionnant !

Après une semaine dans le brouhaha de Santiago, c’était vraiment sympa de se retrouver au beau milieu de la nature. Il faisait très calme, pas un bruit, juste la nature. Le TOP.

Chiloé, la plus grande île du pays

Pour visiter l’archipel de Chiloé, nous avons loué une voiture à l’aéroport de Puerto Montt, situé à une centaine de km de l’île.

Le climat dans cette région du pays est un climat océanique, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de saison sèche. Il y pleut donc (très) souvent… La météo durant notre séjour n’a pas été terrible mais, comme souvent dans la Région des Lacs, nous avons eu droit à des périodes ensoleillées et à d’autres où il drachait carrément à seaux.

À Chiloé, nous avons fait escale à Ancud, une des deux plus grandes villes de l’île située au Nord. Nous avons ensuite poursuivi notre route jusqu’à Castro, où nous passions la nuit dans une chambre d’hôtes.

Que voir à Chiloé ?

  • Grande particularité de l’île : les maisons construites sur pilotis, les palafitos.
  • La route des Eglises. Une autre particularité de Chiloé, ce sont les églises qui y ont été construites les siècles derniers et qui y demeurent toujours aujourd’hui. Ces églises ont toutes deux points en commun : construites en bois et avec une grande tour centrale permettant aux marins de se repérer. Qui plus est, toutes ces églises sont peintes de couleurs vives.
  • Sur l’île, vous pouvez également aller à la rencontre de manchots. L’excursion en bateau était un peu trop chère pour nous. Nous avons donc limité notre visite aux deux points précédents.

Petite anecdote : sur le chemin du retour le lendemain, nous n’avions pas remis d’essence à Castro. Nous pensions en remettre plus loin … seulement ce que nous ne savions pas … c’est qu’il n’y avait pas de pompe à essence avant Puerto Montt. Comme en atteste la photo ci-dessous … il était moins une 🙂 Un bon petit coup de stress !!

Suite du programme : la descente de la mythique Carretera Austral, en route vers l’Argentine et la Patagonie.

Merci de nous suivre,

Harry & Morgane

Qu'avez-vous pensé de cet article ?